l'abeille charpentière

 

C'est la plus grosse abeille d'Europe. C’est une abeille dite "solitaire", espèce typique des régions de plaines relativement chaudes mais depuis 2003 (rappelez vous de cet été caniculaire), l’espèce a étendu son aire de répartition jusqu'au Nord de la France. Réchauffement planétaire ? probable... à méditer ! .

Toute aussi inoffensive que spectaculaire, son vol est rapide et très bruyant, mais elle n'est pas agressive et pique rarement. L'insecte atteint 45 à 50 mm d'envergure, pour une longueur de 25 à 30 mm, son corps est bleu-noir foncé.

Le bourdon

 

 

Le bourdon est un excellent pollinisateur dans des conditions difficiles. En effet, il est capable de travailler à des températures très basses (10°C) et malgré des conditions météorologiques défavorables (pluies, vent, faible luminosité). En été, les butineuses travaillent du lever du jour jusqu'au crépuscule. Par contre, une température supérieure à 35°C provoque l'arrêt complet du butinage.

Le moro-sphinx

 

 

Beaucoup se posent des questions en voyant cette sorte de gros "bourdon" qui, avec une extrême agilité, passe en revue toutes les fleurs du jardin... sans jamais se poser. Il s’agit tout simplement d’un papillon !

Son vol est remarquable et très différent de celui des autres papillons. Ses ailes sont animées d’un mouvement extrêmement vif assimilable à une vibration. Ceci lui permet des déplacements très rapides et précis... à la manière des colibris !

Comme tous les insectes butineurs, le moro-sphinx participe à la pollinisation des fleurs.

Il s’agit donc d’un visiteur totalement inoffensif et très utile.

Il mérite toute notre attention et notre protection.

×